Chlore

Chlore

Afficher : 148
Trier par : Notre sélection
Afficher : 148 / Trier par : Notre sélection
Trier par
Afficher

Comment traiter sa piscine avec du chlore ? 

L’entretien de la piscine est indispensable pour pérenniser son utilisation et profiter de votre bassin sans problème. Alors, le traitement et le nettoyage est essentiel. Vous devez adapter l’entretien de votre piscine au traitement de l’eau pour lequel vous avez optez. Il faut savoir que le chlore est l’un des composants principaux des produits de traitement de l’eau de piscine. Cependant, pour optimiser l’entretien de votre coin d’eau, il serait préférable d’avoir toutes les informations relatives au chlore.

Comment traiter une piscine ?

Le traitement est indispensable pour éviter l’apparition de bactéries et d’algues qui prolifèrent dans le bassin. Ces saletés peuvent endommager le matériel de votre piscine et engendrer des frais inattendus. Par ailleurs, il faut mesurer le pH et le taux de chlore dans l'eau de la piscine. Le pH doit idéalement se situer entre 7.2 et 7.6.

Dans un premier temps, le traitement de votre piscine doit être définit selon le produit ou la méthode que vous souhaitez utiliser. En effet, il existe différents moyens pour traiter l’eau de votre bassin. Les traitements les plus récurrents sont : le chlore, le brome, l’électrolyse au sel (piscine au sel). Il y a d’autres méthodes de traitement tels que les rayons UV, le PHMB, l’ozone et l’oxygène actif.

Il faut savoir également que pour bien traiter votre bassin il faut avoir un système de filtration efficace. Cependant nous allons mettre davantage l’accent sur l’utilisation du chlore pour traiter la piscine. 

Qu'est-ce que le chlore ? 

Le chlore est connu comme la solution de traitement pour piscine la plus utilisée. C’est un produit chimique assez fort qui est apprécié pour son pouvoir antibactérien et anti-algicide. Il est capable d’éliminer les saletés telles que : les champignons, les algues et les bactéries. De plus, c’est le moyen de traitement qui propose le meilleur rapport/qualité prix. Il existe différent type de chlore et différents moyens de l’utiliser. Le principal inconvénient de ce produit de traitement est qu’il est très irritant pour les yeux, la peau et les muqueuses. De ce fait, il faut être très vigilant concernant son utilisation et respecter les doses nécessaires pour l’entretien de votre bassin. Appliquez les doses après avoir utilisé des outils pour analyser l’eau.

Comment mettre le chlore dans la piscine ?

Les différents types de chlore pour traiter votre piscine

Il faut savoir que le types et formes de chlore que vous choisirez dépendra de la taille de votre piscine et de ses besoins. Voici une liste des différents types de chlore : 

Les types de chlore 

- Chlore stabilisé : Ce type de chlore contient un stabilisant appelé acide cyanurique. Il permet au chlore d’agir et de se maintenir plus longtemps dans la piscine car il est protégé des rayons UV grâce au stabilisant. De plus il n’a pas d’odeur. Vous éviterez donc cette odeur de produit chimique si vous l’utilisez. Cependant, le stabilisant s’accumule dans la piscine. Cette accumulation peut annihiler l’action désinfectante du chlore. De ce fait, votre bassin est plus susceptible de contenir des micro-organismes et d’engendrer une eau verte ou sale. Pour faire face à ce problème il est conseillé e faire une vidange d’1/3 de l’eau de votre bassin chaque année.

- Chlore non-stabilisé : Au simple que son nom, il ne contient pas de stabilisant. Vous ne serez donc pas confronté au problème d’une eau surstabilisé. Par ailleurs, il disparait complètement au bout de quelques jours. Pour une meilleure efficacité, vous pouvez y associer un stabilisant (séparément). Il ne sature pas l’eau de votre piscine. Néanmoins, il n’est pas protégé par un stabilisant. Alors, le chlore s’abîme sous l’effet des rayons UV.

Les formes de chlore 

Les pastilles et les galets sont la forme de chlore la plus utilisée pour une désinfection de l’eau lente et régulière.

Le chlore en pastille et galets 

Il en existe de différentes tailles selon la grandeur de votre piscine. Par exemple, les pastilles sont plus compatibles pour les piscines hors sol de petite taille tandis que les galets sont davantage utilisés pour les piscines d’un volume important. Ils doivent être placés dans le skimmer ou dans un distributeur flottant. Il se diffuse lentement ce qui permet un traitement qui dure plus longtemps. 

Le chlore choc

Appelé également chlore en poudre, ce produit est à déverser directement dans la piscine (il faut au préalable le dilué dans de l’eau). Il est réputé pour sa rapidité d’action. A utiliser dans les piscines hors sol ou enterrées au sortir d’hivernage ou pour désinfecter une eau infectée par les algues. Vous pouvez également en trouver sous forme de pastilles. 

Le chlore liquide

Cette forme de chlore est à placer dans un régulateur de chlore ou encore une pompe doseuse. Placer dans l’un des deux appareils, la diffusion du chlore dans l’eau sera lente. Il est souvent utilisé pour désinfecter les bassins publics. Une utilisation pour une piscine d’un particulier est complexe à cause du dosage.

Le chlore en stick

Il fait parti des chlores non stabilisé et se place dans le skimmer tout comme le chlore en pastille et galets. Pour une diffusion lente dans l’eau de votre piscine, il est conseillé de placer dans un distributeur flottant.

Le chlore lent

Opposé au chlore choc, il contient 90% de chlore et son temps de fusion est beaucoup plus lents (environ deux semaines). Il est conseiller de l’utiliser lors de la période d’activité de votre bassin. Son utilisation ne dérange pas les baigneurs et peut être utilisé durant leur présence.

Où va le chlore de la piscine ?

Comme vu précédemment, la forme du chlore doit être adaptée à la taille de votre piscine. Alors, en fonction de la forme que vous allez utiliser, il conviendra de le placer soit dans le skimmer, directement dans l’eau (chlore à dilué dans de l’eau au préalable) ou dans un distributeur flottant. Ce dernier favorisera une diffusion lente du chlore, ce quo permettra une action plus longue et donc une utilisation sans risques plus longtemps.

Alors durant la diffusion, le chlore reste dans l’eau de la piscine. Cependant pour le chlore non stabilisé, il disparait au bout de quelques jours.

Quand mettre le chlore dans une piscine ?

Après la période d’hivernage, les périodes ensoleillées font leur retour. De ce fait, vous vous devez de reprendre l’entretien de votre piscine et mettre en route le système de filtration. Par ailleurs, si votre piscine ne connait pas de saison d’hivernage, il est préférable de l’entretenir régulièrement. D’autre part, si vous optez pour un traitement au chlore choc, il est possible de profiter de son bassin 4 heures après le traitement. Il est préférable tout de même de faire ce traitement le soir pour laisser au moins 12 heures avant la baignade. Pour le traitement au chlore choc vous pouvez l’utiliser :

- Dès l’arrivée du printemps, où vous allez redémarrer votre piscine après l’hivernage.

- Lorsque vous vous retrouvez avec une eau dont la capacité de désinfection est trop faible et où les micro-organismes prolifèrent facilement.

- Les températures élevées par temps chaud favorisent le développement des algues dans une piscine.

- Dans le cas où un trop grand nombre de personnes ont utilisé la piscine.

- Si l’eau de votre piscine a subi une pollution extérieure, comme des grosses pluies par exemple.

Dans d’autre cas, vous pouvez utiliser du chlore lent pour une utilisation quotidienne car cette méthode de traitement est moins agressive.

Quel taux de chlore pour une piscine ?

Tout d'abord, avant de savoir quel taux de chlore vous devez utiliser pour votre piscine, vous devez connaître le pH de cette dernière et faire un test de chlore à l'aide des analyseurs d'eau.

Quantité

Il est essentiel de maintenir la teneur en chlore libre à un niveau correct et le pH à une valeur adaptée. On considère qu’il faut 1 gramme de chlore actif par m3 et par jour. Par exemple 150g pour 100m3 d’eau. Concernant le traitement au chlore choc (ce traitement doit être occasionnel), les doses utilisées sont d’environ 20 grammes par m3 (pastilles ou poudre).

Les effets d’une piscine avec trop de chlore

Une piscine surdosée en chlore engage directement la santé des baigneurs. Le chlore est un produit très irritant et peut irriter les yeux, la peu et les voies respiratoires. Ensuite, il y a un risque d’intoxication chronique et les allergies peuvent être plus fréquentes (2 à 3 fois plus d’asthme et d’allergies).

Vous pouvez constater que votre piscine a trop de chlore si : 

- Elle a une forte odeur de chlore

- Les yeux rouges et irrités

- L’eau du bassin peut être trouble

Analyse et nettoyage

Il est primordial d’analyser l’eau de votre bassin régulièrement. Vous pouvez l’analyser grâce aux testeurs classiques comme les bandelettes de couleur (testeur chimique), les testeurs électroniques et les analyseurs d’eau connecté.

Ces appareils vous aideront à appliquer le meilleur traitement pour votre piscine. Cependant, le nettoyage de votre bassin doit se faire également par le biais d’appareil de nettoyage. Les balais aspirateurs , les brosses et les éponges sont pratiques pour enlever les saletés situées sur la paroi de la piscine. Il exste des traitements de piscine à l'oxygène actif, au sel de piscine mais aussi avec des floculants !