Comment entretenir son spa gonflable ?

Comment entretenir son spa gonflable ?
31 octobre 2023 Edité 7 novembre 2023 61 vue(s) 15 min de lecture
Comment entretenir son spa gonflable ?
Vous êtes l'heureux propriétaire d'un spa gonflable mais vous ne savez pas comment l'entretenir au quotidien ? Youpalo vous a réservé un guide sur l'entretien de votre espace de détente. 
Synonyme de relaxation et de bien-être, le jacuzzi gonflable nécessite un entretien régulier pour éviter qu’il ne devienne un nid à microbes. Ce dispositif nécessite un changement d’eau plusieurs fois par an.


Traitement : Comment maintenir une eau propre dans un spa gonflable ?


Il n’est pas courant de vider un spa après chaque utilisation. De ce fait, il est indispensable de traiter l’eau régulièrement afin d'assurer des séances de relaxation saines. Toutefois, cela nécessite l'utilisation de produit entretien de spa particuliers.

Afin que l’eau de votre bassin à bulles soit de qualité, elle doit être entièrement désinfectée, équilibrée et filtrée. Voici quelques produits d’entretien accessibles sur le marché :


Le brome, quand mettre les pastilles de brome dans son spa ?

C’est le produit le plus adapté pour assainir l’eau d’un spa. Ce procédé est à la fois moins irritant et moins sensible à la chaleur (température de l’eau du spa). Par ailleurs, il présente les mêmes qualités de désinfection que le chlore. Le brome reste insensible aux variations de pH, aux UV et aux températures élevées. De plus, le produit est inodore, ce qui fait qu’il convient le mieux au traitement du spa.

Il est essentiel de surveiller régulièrement le niveau de brome dans l'eau de votre spa en utilisant des trousses de test d'eau pour spa. Assurez-vous que le niveau de brome reste dans la plage recommandée pour un traitement efficace, généralement entre 2,0 et 4,0 ppm (parties par million).


L’oxygène actif

Souvent utilisé pour traiter les spas. Il s’agit d’un produit naturel et non irritant. Ainsi, il doit être utilisé en complément d'un produit rémanent afin de renforcer son action algicide. Conjugué avec le brome, l’oxygène actif joue un rôle d’activateur, en régénérant le brome consommé.


L’ozone

Bon nombre de spas acryliques sont dotés d’un ozonateur ou ozoniseur. Toutefois, il est essentiel de le mélanger avec un produit rémanent comme le brome ou le chlore. Grâce à la transformation de l’ozone, l’ozonateur émet de l’oxygène. Ce procédé va diminuer la quantité de produits chimiques. Avec l’ozonateur, il est impératif que la filtration fonctionne en continu, car le générateur doit fabriquer en permanence de l’ozone.


Le chlore

Pour un spa, il a plutôt mauvaise réputation. n’empêche que c’est un excellent désinfectant, à condition de respecter scrupuleusement l’équilibre de l’eau du spa. On place un doseur flottant dans le skimmer pour une distribution progressive. Attention, toutefois, le chlore est très sensible aux hautes températures. Au-delà de 28°C, il est beaucoup moins efficace.



Le floculent, l’indispensable

Nous vous conseillons d’utiliser ce produit pour optimiser la filtration de votre SPA gonflable. Ce produit force les impuretés à s’agglutiner. Une fois aspirées par le système de filtration, les impuretés seront plus facilement filtrées.

Le choix des produits d’entretien et de traitement de spa est large et accessible. Aussi, plusieurs configurations sont possibles pour un entretien personnalisé et sur-mesure. En fait, en fonction de son utilisation, on peut proposer un traitement adéquat.

Conseil – N’oubliez pas de vous procurer une flotteur de traitement, que ce soit pour la diffusion du chlore ou le brome. Ces produits chimiques ne sont pas dangereux dilués dans l’eau, mais pur il peuvent causer des brûlures sur la peau et les yeux. Il est préférable de les laissés se dissoudre dans l’eau dans un réservoir prévus à cet effet.


Quel produit mettre en premier dans un spa ?

Lorsque vous préparez un spa pour une utilisation initiale ou après l'avoir vidé et nettoyé, il y a un ordre recommandé pour ajouter les produits chimiques. Voici l'ordre typique dans lequel vous devriez ajouter les produits dans un spa :

  1. Alcalinité totale (TAC) : Commencez par ajuster le niveau de l'alcalinité totale de l'eau. L'alcalinité totale agit comme un tampon pour maintenir le pH de l'eau stable. Suivez les recommandations du fabricant du produit pour ajouter des ajusteurs d'alcalinité si nécessaire.

  2. pH : Une fois que l'alcalinité totale est correcte, ajustez le pH de l'eau. Le pH idéal pour un spa se situe généralement entre 7,2 et 7,8. Vous pouvez utiliser un correcteur de pH alcalin (comme du bicarbonate de soude) pour augmenter le pH ou un correcteur de pH acide (comme de l'acide muriatique) pour le réduire.

  3. Désinfectant : Une fois que l'alcalinité et le pH sont corrects, ajoutez votre désinfectant, tel que des pastilles de brome ou du chlore. Le désinfectant est essentiel pour maintenir une eau propre et sûre.

  4. Autres produits chimiques : Selon les besoins, ajoutez d'autres produits chimiques comme des clarifiants, des émulseurs, des produits anticalcaires, ou des produits pour l'équilibre de l'eau (comme le carbonate de calcium). Suivez toujours les instructions du fabricant concernant la quantité à ajouter.

  5. Stabilisateur (le cas échéant) : Si vous utilisez du chlore comme désinfectant, vous pouvez également ajouter du stabilisateur (acide cyanurique) pour maintenir la concentration de chlore. Cela est particulièrement important dans les spas en plein air exposés au soleil.

  6. Nettoyage du filtre : Avant de mettre en marche le spa, assurez-vous que le filtre est propre et en bon état. Le filtre est essentiel pour maintenir une eau propre.

Assurez-vous de suivre les instructions du fabricant du spa, ainsi que les recommandations spécifiques des produits chimiques que vous utilisez. Cela garantira que votre spa est prêt à être utilisé de manière efficace et confortable. En outre, il est essentiel de tester régulièrement l'eau du spa pour surveiller et ajuster les niveaux de produits chimiques en fonction de l'utilisation et des conditions de l'eau.


Quelle solution de filtration doit-on mettre en place ?

Si l’eau chaude d’un spa s’avère être favorable à la détente, elle l’est également à la prolifération des bactéries et des algues. C’est pourquoi l’eau doit être désinfectée et filtrée avec soin. Ainsi, en fonction du modèle et de la taille du spa, vous avez le choix entre différents types de filtres et différents systèmes de filtration.

Étape 1 : le choix du système de filtration

La filtration consiste à épurer l’eau souillée par les débris présents dans le spa. Résidus de maquillage ou de crèmes corporelles, peaux mortes, cheveux et autres, autant de saletés engendrées par les baigneurs. Puisque l’eau n’est pas renouvelée à chaque utilisation et à cause de son petit volume, son nettoyage est plus qu’important.

La filtration permanente

Ce système requiert une pompe dédiée à la filtration qui opère de manière indépendante du circuit d’eau pour le massage. Ce dispositif permet de filtrer l’eau 24h/24. Combinée à un filtre antibactérien, elle limite l’utilisation des produits désinfectants. C’est la technologie intégrée aux SPA gonflables de grandes marques comme Bestway ou Intex.

La filtration de surface

Le skimmer joue un rôle de pré-filtre et peut être muni d’une chaussette filtrante extensible. Un nettoyage régulier est nécessaire pour qu’il soit efficace. Aussi, relié à la pompe de circulation, le skimmer assure une filtration permanente

La filtration déportée

Elle ne se trouve pas sous la cuve, mais déportée dans un local technique. Ce procédé convient pour les spas à débordement et les spas encastrés. Ce système requiert l’installation de canalisations spécifiques pour relier le spa à la filtration. Pour éviter les risques de contamination de la tuyauterie ou les pertes de charge, le local technique doit se situer à proximité du spa.

La filtration sous-pression

L’eau est aspirée par une pompe puis acheminée, sous pression, dans le filtre. Ce procédé convient pour les spas de nage. Il s’agit d’une filtration par cycle.

La filtration avant remplissage

Un pré-filtre est posé sur le tuyau de remplissage. Ainsi, à chaque remplissage, l’eau du spa est filtrée et propre. Ainsi, le filtre à cartouche est moins sollicité. Aussi, le pré-filtre doit être nettoyé régulièrement pour être plus efficace.

Étape 2 : le choix des filtres pour spa

En général, le spa est livré avec un modèle de filtre bien défini. Cependant, selon son utilisation, il est possible de changer le système initial pour un modèle mieux adapté ou plus performant. Cela vous permet toujours de mieux entretenir votre jacuzzi gonflable.

Le filtre à diatomite

Ce procédé est moins utilisé à cause de son prix. Pourtant, le filtre à diatomite est très efficace puisqu’il autorise une filtration jusqu’à 3 microns. Ce dispositif présente l’aspect du filtre à sable, mais est moins encombrant. La cuve du filtre comprend des membranes sur lesquels vont se fixer la diatomite. Ce système lui permet de reste en suspension dans l’eau et de garantir la filtration.

Le filtre à sable

Convient pour les spas collectifs, mais peut s’utiliser pour un usage particulier. Il se présente sous forme de bonbonne remplie de sable très fin. Ainsi, l’eau souillée est acheminée, sous pression, dans le filtre où le sable va retenir les saletés. Ensuite, l’eau propre revient dans la cuve. Avec une filtration de l’ordre de 40 microns, il convient de traiter l’eau avec un floculent.


Le filtre à cartouche

C’est le plus courant et propose un bon rapport qualité/prix. Ce système propose une bonne qualité de filtration, de l’ordre de 15 microns. La cartouche se présente sous la forme d’un cylindre muni d’une fibre synthétique, pliée en accordéon et finement tissée. Ainsi, les saletés s’incrustent dans la fibre. Par ailleurs, la cartouche doit être nettoyée régulièrement avec une brosse et un jet d’eau pour éviter le colmatage. Avec le temps, il convient de changer entièrement la cartouche. Sur une utilisation quotidienne de 2 heures, on estime qu’il faut nettoyer la cartouche tous les 7 jours et la remplacées après les 4ème lavage de la membrane.


La filtration constitue un élément d’hygiène et de confort très important. Toutefois, pour que l’eau conserve sa pureté, elle doit également être désinfectée. Aussi, la qualité de l’eau de votre bassin gonflable doit être analysée et contrôlée régulièrement, tout comme pour une piscine.


Quel nettoyage pour l’intérieur d’un spa ?

En fonction de son utilisation, un bassin chauffé doit être vidangé tous les deux à trois mois. Ceci, afin de conserver une eau saine et limpide. À l’occasion de la vidange, il est important de bien nettoyer son bassin à remous.

Étape 1 : la désinfection

Avant de vidanger le spa, en vue de purifier les parois et les tuyaux, une désinfection est nécessaire. Pour ce faire, il convient d’utiliser un produit spécifique qu’il faut incorporer à l’eau. Ainsi, vous devez mettre en marche toutes les pompes durant 30 minutes au moins. Ceci, pour laisser agir le produit partout dans les tuyaux et le spa.

Étape 2 : la vidange

Il faut vidanger entièrement le bassin à bulles. Pour ce faire, raccordez votre évacuation d’eau à un tuyau de vidange. Ainsi, vous pouvez déverser directement l’eau, par exemple, dans votre jardin. Une fois vidé, rincez les parois du spa avec votre tuyau d’arrosage. Le robinet de vidanger doit rester ouvert.

Étape 3 : le nettoyage de la ligne d’eau

Il faut nettoyer la zone de la ligne d’eau, car c’est la partie où les impuretés et les dépôts graisseux s’accumulent. Cette zone est donc favorable au développement des bactéries. Toutefois, il faut nettoyer tout le spa, ainsi que cette zone avec uniquement des chiffons doux. Vous pouvez également utiliser des produits de détartrage de la ligne d’eau si la ligne d’eau est difficile à nettoyer.

Étape 4 : le nettoyage de la cuve du spa

La cuve du bassin chauffé peut être lavée avec un produit nettoyant pour spa et une éponge. Cela permet de parfaire la désinfection et le nettoyage de la cuve. Ne mettez pas trop de produit au risque d’avoir beaucoup de mousse lors du rinçage. Veillez à utiliser un produit qui est biodégradable afin de ne pas détériorer votre jolis gazon.

Étape 5 : le rinçage

Rincez abondamment le jacuzzi gonflable à l’eau claire afin d’éliminer tous les produits utilisés. Après le rinçage, assurez-vous que toute l’eau soit évacuée et refermez la borne de vidange avant de le remplir à nouveau. Si un fond d’eau reste dans le spa, utilisez une pompe de vidange pour aspirer les dernières gouttes d’eau.

Étape 6 : le nettoyage du filtre

Pour les spas avec une filtration à cartouche, assurez-vous de changer la cartouche pour en mettre une neuve. Si la cartouche est encore en bon état, un lavage avec jet d’eau est préconisé pour que le filtre retrouve son efficacité.

Il est essentiel de nettoyer l’intérieur du bain à remous, mais également le filtre pour profiter d’une eau limpide et propre. Cela impacte également sur la longévité de votre matériel, ainsi que son bon fonctionnement.


Entretien : Quelle est la fréquence de nettoyage d’un spa ?

Garder un jacuzzi gonflable en bon état est un combat de tous les jours. L’eau portée à haute température (supérieur à 28°C) devient plus difficile à entretenir. Voici nos préconisations pour le nettoyage des SPAs gonflables.

A quelle fréquence changer l’eau de son SPA gonflable ?

Le mieux est de changer l’eau de votre bassin à remous 3 à 4 fois par an. Ainsi, vous devez évacuer l’eau souillée et la remplacer par de l’eau fraîche tous les 2 à 4 mois. Cela est non seulement important pour la qualité de l’eau, mais également pour le spa lui-même. C’est lorsque la cuve est vide que vous pouvez réellement nettoyer les parois. Il est conseillé de le faire régulièrement pour conserver votre jacuzzi en bon état longtemps.

La fréquence de changement de l’eau dépendra de l’utilisation que vous faite de votre SPA :

  • Si vous utilisez seul ou avec votre conjoint, vous pouvez changer l’eau tous les 4 mois
  • Si vos amis ou invités profitent souvent de votre spa, le mieux est de changer l’eau plus rapidement
  • Si vous louez votre maison de vacances avec jacuzzi, donc utilisé par plusieurs personnes différentes, il convient de changer l’eau après chaque location

Conseil – Pour garantir une eau claire et propre plus longtemps, il est conseillé de prendre une douche avant chaque baignade pour se débarrasser des impuretés de la peau, transpiration et des crèmes ou lotions appliquées sur la peau.


La fréquence de nettoyage idéale pour un Jacuzzi gonflable

Procédez, chaque semaine, au nettoyage manuel de votre spa pour éviter son encrassement. Cette séance hebdomadaire comprend :

  • Le nettoyage intérieur et extérieur de la coque et du couvercle
  • La vérification du système de filtration et du pH

En fait, la fréquence de nettoyage du spa varie en fonction de son entretien et de son utilisation. Le filtre à cartouche doit être rincé à l’eau claire et désinfecté toutes les semaines. Si ce dernier est difficile à nettoyer, il est impératif de le remplacer. Il est conseillé de remplacer le filtre à cartouche toutes les 4 à 6 semaines.

En effet, l’entretien de votre bassin gonflable est tout aussi important que d’y passer un bon moment. Cela améliore votre confort et la longévité du bassin, mais aussi et surtout, vous procure santé et bien-être en toute quiétude.


Est-ce qu'un spa doit tourner en permanence ?

Non, un spa n'a pas besoin de tourner en permanence ! Vous risquerez d'avoir de mauvaises surprises sur votre facture énergétique. Toutefois, ce dernier doit tourner régulièrement afin de maintenir la qualité de l'eau, de permettre une bonne répartition de vos produits d'entretien et de prévenir du dépôts d'impuretés.

A l'image d'une piscine, le calcule de la durée de filtration de votre spa est très simple :

Température de l'eau / 2

Par exemple, si l'eau de votre bassin à remue est de 28°C, alors une durée de filtration de 14 heures sera nécessaire.


Quel est l'indicateur de ph à suivre pour mesurer la qualité de l'eau de son jacuzzi ?

Le pH est un indicateur essentiel pour mesurer la qualité de l'eau de votre jacuzzi. Le pH mesure l'acidité ou l'alcalinité de l'eau, et il est crucial pour maintenir un environnement de baignade sûr et confortable. Le pH idéal pour un jacuzzi se situe généralement entre 7,2 et 7,8. Cela crée un environnement légèrement alcalin, ce qui est optimal pour la désinfection de l'eau et le confort des baigneurs. 

Découvrez les conséquences d'un Ph mal dosé :

  1. pH trop bas : Un pH inférieur à 7,2 rendra l'eau acide. Cela peut provoquer une irritation de la peau et des yeux, endommager les composants du jacuzzi et réduire l'efficacité des produits de désinfection tels que le chlore ou le brome. Il est recommandé d'ajouter un correcteur de pH alcalin (généralement du bicarbonate de soude) pour augmenter le pH si nécessaire.

  2. pH trop élevé : Un pH supérieur à 7,8 rendra l'eau plus alcaline. Cela peut entraîner la formation de dépôts calcaires, réduire l'efficacité des produits chimiques de désinfection et provoquer une eau trouble. Pour abaisser le pH, vous pouvez utiliser un correcteur de pH acide (comme de l'acide muriatique).

Pour maintenir un pH approprié dans votre jacuzzi, il est recommandé de tester l'eau régulièrement (au moins une fois par semaine) à l'aide de kits de test de l'eau spécialement conçus pour les spas. Ajustez ensuite le pH au besoin en utilisant les produits correcteurs appropriés. Assurez-vous également de suivre les recommandations spécifiques du fabricant de votre jacuzzi et les directives de traitement de l'eau pour maintenir une eau de qualité.

Pour aller encore plus loin, nous vous avons préparé un article sur comment hiverner votre spa gofnlable afin de le protéger du froid.


Commentaires

Veuillez connexion pour commenter.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement
Powered by Amasty Magento 2 Blog Extension