Comment mettre une piscine en hivernage ?

Comment mettre une piscine en hivernage ?
4 octobre 2023 Edité 19 décembre 2023 50 vue(s) 14 min de lecture

Comment mettre une piscine en hivernage ?

Bienvenue dans notre guide essentiel sur l'hivernage de piscine ! Préparer votre piscine pour la saison hivernale est bien plus qu'une simple tâche d'entretien. C'est un investissement pour protéger votre oasis aquatique des rigueurs de l'hiver, économiser sur la maintenance et garantir une eau claire et propre pour la saison suivante. Dans cet article, nous vous dévoilerons les secrets d'un hivernage réussi, que vous optiez pour l'hivernage actif ou passif. Découvrez les étapes essentielles, les conseils d'experts et les astuces pour maximiser la durée de vie de votre piscine. Laissez-nous vous guider vers une piscine prête à briller dès les beaux jours !


Comment mettre une piscine en hivernage ?Comment mettre une piscine en hivernage ?

Pourquoi l'hivernage de votre piscine est essentielle ?

En tant que propriétaire de piscine, vous devez surement vous demander en quoi l'hivernage de votre bassin est-il essentiel ? Cette interrogation est tout à fait légitime !

Hiverner consiste à préparer votre bassin pour qu’elle passe l’hiver dans les meilleures conditions. Un bon hivernage vous permet de retrouver facilement l’usage de votre piscine en début de la prochaine saison. De plus, vous lutterez contre la formation du gel au sein de votre bassin et vous préserverez la qualité de l'eau en luttant contre la prolifération des algues et des micro-organismes. Prendre soin de votre piscine en hiver, en évitant les dommages dus au gel et en la préservant des éléments extérieurs, prolonge sa durée de vie globale.


Les étapes à respecter pour mettre sa piscine en mode hivernage

Il est important d’hiverner sa piscine, car grâce à cette démarche, vous avez l’assurance d’un bassin bien protégée, d’une eau saine et propre et facile à récupérer, mais également un système de tuyauterie et de filtrage fonctionnel et prêt à l’emploi pour une nouvelle saison. Voici sans plus attendre les grandes étapes à respecter.

1. Bien nettoyer son bassin

Il s’agit de l’étape préparatoire à tout hivernage. Si vous ne souhaitez pas récupérer une piscine 10 fois plus sale à la sortie de l’hiver, il convient de bien la nettoyer. Pour ce faire, il faut nettoyer les éléments accessibles du système de filtration et le bassin en profondeur. Ainsi, procédez au nettoyage des parois et du fond de la piscine avec un robot nettoyeur électrique ou hydraulique. Nettoyez également le filtre avec un détartrant pour qu’il garde toute son efficacité. La ligne d’eau doit également être lavée.

2. Traiter l'eau de sa piscine

A la suite d’un nettoyage en profondeur du système de filtration et du bassin, vient ensuite le traitement de l’eau. En fonction du type d’hivernage choisi, passif ou actif, l’eau doit être entretenue comme lors des belles saisons. Dans tous les cas, il faut traiter l’eau avec un produit d’hivernage. Cela évite que l’eau soit corrompue par les bactéries et les algues. Aussi, ce procédé empêche que du calcaire se dépose sur les parois. Proposant une action longue durée, le produit d’hivernage ne s’utilise qu’une seule fois, après le nettoyage du bassin.

3. Protéger sa piscine

La protection des divers éléments de votre piscine et du bassin est indispensable pour que vos installations ne soient pas victimes du gel ou des intempéries. Ainsi, vous ne devez jamais vider entièrement votre piscine. Il faut plutôt abaisser le niveau de l’eau jusqu’à 10 cm sous les buses de refoulement. Une piscine est élaborée pour supporter la pression de la terre et de l’eau. Si elle est complètement vidée, cela peut affecter les fondations.

4. Vidanger le système de pompe et de filtration

En aucun cas, il ne faut pas qu’il reste de l’eau dans la tuyauterie. Cela pourrait endommager tout le système. Ainsi, vous devez installer des accessoires pour éviter que l’eau s’immisce dans les skimmers. Par ailleurs, vous pouvez retirer certains éléments de votre bassin comme le filtre et la pompe qui se trouvent dans le local technique. Il faut également installer des flotteurs sur la diagonale de la piscine pour qu’elle garde ses dimensions durant l’hiver. Recouvrez, ensuite, votre bassin d’une bâche d’hivernage. En plus de protéger le bassin de la neige et de la pluie, la bâche d’hivernage constitue un rempart efficace contre le gel et le froid.


Quand hiverner sa piscine hors-sol, semi-enterrée et enterrée ?

Nous avons déjà rédigé un article complet sur le moment idéal pour hiverner votre bassin qui vous permet de commencer l'hivernage de votre bassin à la bonne période. Voici le lien pour y accéder (mettre le lien de l'article)


Quel est le meilleur hivernage pour protéger une piscine du froid ?

Optez-vous pour un hivernage actif ou passif ? Chacune de ces méthodes a ses avantages et ses inconvénients, et le choix dépendra de votre situation particulière. Nous vous aidons à comprendre les subtilités de l'hivernage actif et passif, en vous fournissant toutes les informations nécessaires pour prendre une décision éclairée.


Etapes de l’hivernage passif

Appelé hivernage classique, total ou complet, il met en sommeil votre piscine en arrêtant son fonctionnement via le système de filtration.

6 étapes à respecter pour mettre sa piscine en hivernage passif : 

  1. Nettoyez votre piscine et votre filtre : manuellement ou à l'aide d'un robot de piscine
  2. Effectuez un traitement choc pour éliminer les bactéries présentes dans votre bassin
  3. Baissez le niveau d’eau sous les skimmers, buses de refoulement et prises balai
  4. Vidangez complètement votre système de filtration et isolez vos canalisations
  5. Utilisez un produit de traitement d’hivernage
  6. Couvrez votre piscine à l’aide d’une bâche d’hivernage
Avantages Inconvénients
  • Pratique : une fois mise en place, vous ne vous occupez plus de rien
  • Economique : votre piscine ne consomme pas d’électricité durant la période d’hivernage
  • Moins onéreuse en termes de produit au cours de l’hivernage
  • Fastidieux et long à mettre en place
  • Cher en termes d’équipements pour la première mise en place
  • Remise en marche plus complexe et plus coûteuse en termes de produits

Etapes de l’hivernage actif

Aussi appelé semi-hivernage ou hivernage dynamique, il permet de laisser en marche votre système de filtration, mais au ralenti.

4 étapes à respecter pour mettre sa piscine en hivernage actif: 

  1. Diminuez le temps de filtration : entre 2 et 3 heures par jour pour toujours avoir une eau en mouvement et pour éviter les risques de gel
  2. Utilisez un produit d’hivernage : à effectuer 1 à 2 fois durant la période hivernale pour empêcher l'apparition d'algues.
  3. Couvrez votre piscine avec une bâche d’hiver
  4. Utilisez un coffret antigel pour automatiser la filtration lorsque l'eau descend en dessous de la température déterminer en amont.
Avantages Inconvénients
  • Garder une bonne qualité de l’eau
  • Protection de votre pompe d’un grippage dû à un arrêt prolongé
  • Solution la plus simple pour hiverner sa piscine
  • Moins onéreuse et plus simple lors de la remise en marche
  • Plus esthétique si vous ‘n’utilisez pas de bâche d’hiver
  • Surveillance plus fastidieuse de votre piscine durant l’hiver : regarder si l’eau ne gèle pas, si la filtration marche correctement, contrôle de l’équilibre de l’eau, ajout de produits d’hivernage. Vous pouvez diminuer vos interventions en optant pour un coffret antigel qui démarrera votre pompe si la température extérieure passe en dessous de 0°C pour éviter que l’eau ne gèle.
  • Nettoyage  régulier de votre piscine si vous n’avez pas de bâche d’hiver

Mise en hivernage en fonction de mon lieu d'habitation

Au cas où vous résideriez dans une région où il gèle et neige souvent, il est conseillé d’opter pour un hivernage passif. De ce fait, cette méthode vous permet de préserver vos équipements du gel et du froid. Par contre, si vous habitez une région où l’hiver est particulièrement « doux », il est suggéré de procéder à un hivernage actif. Dans ce cas, vos installations et équipements supportent mieux l’hiver. De plus, la remise en route de votre piscine se fait de manière plus rapide et simple en saison chaude.

  • Si vous vivez dans une région où le climat ne présente pas de températures glaciales, vous devez tout de même réaliser la désinfection de l’eau. Aussi, vous devez réaliser un filtrage quelques heures par jour pour faire circuler l’eau
  • De temps en temps, vous devez également tester et rectifier l’équilibre de l’eau.
  • En cas de gelées, faites tourner la filtration entre 5h et 7h du matin pour empêcher la formation de gel. Ceci, au cas où le système hydraulique ne serait pas hors d’eau

Ainsi, hiverner sa piscine est une étape indispensable à la longévité de vos installations. Mais également pour un meilleur entretien de vos équipements et de la piscine. Quelle que soit la méthode qui vous paraît accessible, tout dépend de région où vous habitez et du climat.


Astuces pour passer l'hiver sereinement : les produits de traitement à utiliser

  • Le flotteur d’hivernage : il absorbe la pression manifestée par l’eau quand elle gèle. Ainsi, plutôt que d’engendrer une poussée sur les bords du bassin et s’exposer à une détérioration, la pression se fait sur les flotteurs.
  • Le bouchon d’hivernage : dans le cas d’un hivernage passif, votre piscine est à l’arrêt. Pourtant, si les températures virent au négatif pendant cette période, l’eau gèle. Ainsi, pour éviter le gel des canalisations, vous devez les boucher avec des bouchons d’hivernage, et ce, après les avoir purgés.
  • Le gizmo pour le skimmer : il s’agit d’un simple bouchon d’une utilité spécifique. Il permet de boucher les canalisations reliées au skimmer. Même si vous avez bouché l’accès à la canalisation, cela n’empêche pas au skimmer de se remplir d’eau. Ainsi, le gizmo pour skimmer est nécessaire pour assurer l’étanchéité du skimmer.
  • Le coffret hors-gel : il s’agit d’un dispositif à mettre en place pour effectuer un hivernage actif. Ainsi, ce boîtier pilote la mise en route « hors cycle » de votre filtration, une fois que la température extérieure passe sous le point de consigne programmé, soit 0 degré. Ainsi, aussi longtemps que la température se trouve sous cette consigne, votre filtration passe en mode marche forcée.

Ces produits sont  nécessaires pour la mise en hivernage de votre bassin. Ils empêchent les détériorations qui peuvent résulter du gel : fissure du skimmer ou des parois, canalisations qui éclatent ou déformation de la piscine.

Vous avez désormais l'ensemble des éléments à disposition pour pouvoir hiverner correctement votre piscine. Nous vous avons préparé un article qui reprend les 10 erreurs les plus fréquentes lors de l'hivernage d'une piscine (mettre le lien).

Article(s) associé(s)
Commentaires

Veuillez connexion pour commenter.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement